Répartiteur de frais de chauffage : pourquoi l’utiliser ?

répartiteur de frais de chauffage

Un répartiteur de frais de chauffage est un appareil électronique qui mesure la consommation d’énergie thermique d’un radiateur. Avec les robinets thermostatiques, il permet de calculer et de comptabiliser avec précision les coûts de chauffage de chaque appartement, une mesure rendue obligatoire par la loi depuis 2015.

Dans les appartements et les immeubles qui utilisent un système de chauffage central, il n’est pas possible de comptabiliser la consommation d’énergie thermique à l’aide des compteurs habituels.

La seule solution viable est un répartiteur de frais de chauffage.

Comment fonctionne un répartiteur de frais de chauffage ?

Le répartiteur de frais de chauffage est installé en contact avec le radiateur et lit la différence de température entre la surface du radiateur et celle de la pièce. Son écran affiche des valeurs appelées unités d’allocation.

Les unités d’allocation n’affichent pas directement la température comme un thermomètre, mais calculent la valeur des émissions à partir de la température moyenne du radiateur et de la température de l’environnement, en les intégrant avec les différences de ces valeurs dans le temps. Il exprime ensuite des valeurs numériques qui représentent le niveau de chaleur atteint. Chaque fois qu’un nouveau niveau est atteint, le numéro associé est déclenché.

Afin d’évaluer correctement les frais de chauffage de chaque radiateur individuel, il faut calculer les facteurs correctifs K, qui sont spécifiques à chaque fabricant de répartiteur :

Kq = valeur calculée en fonction de la puissance du radiateur sur lequel est installé le répartiteur. Elle dépend de caractéristiques telles que la forme, les matériaux et le type.

Kc = valeur fournie par le fabricant du répartiteur. Il s’agit d’un paramètre de couplage déterminé sur la base du type de répartiteur, de la position dans laquelle il est placé, des caractéristiques typologiques et matérielles du radiateur sur lequel le répartiteur de coût de chauffage est installé. Les répartiteurs de même type et montés de la même manière, doivent avoir des valeurs Kc égales.

Comment sont calculés les frais de chauffage une fois les répartiteurs installés ?

L’un des principaux problèmes du comptage direct selon la norme UNI 10200 est qu’une personne ne sait combien elle dépense pour chauffer sa maison qu’à la fin de la saison, car, dans une maison, la consommation totale doit être calculée en tenant compte des valeurs de tous les radiateurs, alors que dans un condominium, elle doit être calculée en tenant compte des valeurs des radiateurs de tous les appartements. Vous ne pourrez donc pas estimer vos frais de chauffage en relevant simplement la valeur affichée par le répartiteur de frais de chauffage.

Les unités d’allocation ne mesurent donc pas une consommation directement quantifiable. Ils indiquent plutôt quelles pièces (et quels appartements d’un immeuble en copropriété) ont consommé plus ou moins que la consommation volontaire de l’ensemble de l’immeuble.

En d’autres termes, pour calculer les coûts réels de la consommation de chauffage de chaque appartement, vous devez comparer les unités d’allocations de votre chauffage central avec les valeurs de chaque appartement. Cette procédure est appelée comptage indirect.